UX design

Quelle échelle UX choisir pour évaluer un système ?

UEQ, Attrakdiff, MeCue… tous ces questionnaires standardisés sont destinés à évaluer la perception que les utilisateurs ont d’un système (site web, application, logiciel etc.). Ces échelles UX ont une même visée mais sont-elles pour autant équivalentes ? Évalue-t-on de la même manière l’expérience utilisateur d’un site marchand et celle d’un logiciel professionnel ? Comment choisir une échelle UX adaptée ? C’est ce que nous allons développer dans cet article !

Le modèle UX d’Hassenzahl

Le modèle de l’expérience utilisateur proposé par Marc Hassenzahl en 2003 rend compte de la perception que les utilisateurs ont d’un système interactif. Un système possède des attributs à la fois hédoniques et pragmatiques. Faisons un point sur ces deux notions, elles pourront vous aider à choisir parmi les échelles UX existantes.

Qualités pragmatiques : orienté sur le produit

Les qualités pragmatiques d’un système relèvent de l’utilisation du système. Elles renvoient à la réalisation d’objectifs ou de tâches.
Les qualités pragmatiques sont constituées de deux attributs :

  • L’utilité : le produit aide-t-il les utilisateurs à atteindre leurs objectifs ?
  • L’utilisabilité : le produit est-facile à utiliser ?

Qualités hédoniques : orienté sur l’utilisateur

Les qualités hédoniques d’un système renvoient au bien-être, au ressenti de l’utilisateur. Elles renvoient à l’épanouissement des besoins humains profonds.
Les qualités hédoniques sont constituées de trois attributs :

  • La stimulation : le produit est-il créatif et captivant ?
  • L’identification : les utilisateurs expriment-ils leur identité en utilisant le produit ?
  • L’évocation : le produit provoque-t-il des souvenirs ?

C’est la combinaison de ces deux dimensions qui permet d’évaluer la perception globale d’un système. Les deux échelles présentées dans cet article sont basées sur le modèle UX d’Hassenzahl. L’Attrakdiff et l’UEQ se présentent sous la forme de “différenciateurs sémantiques”, des paires de mots opposés (qualité / défaut) évaluées par une échelle de Likert en 7 points.

L’échelle Attrakdiff

L’Attrakdiff est un questionnaire standardisé développé par une équipe allemande en 2003. Sa traduction française a été réalisée et validée par Carine Lallemand en 2015. Le questionnaire est composé de 28 questions. L’Attrakdiff comprend 4 sous-échelle permettant d’évaluer : l’utilisabilité, la stimulation, l’identification et l’attractivité globale. L’échelle Attrakdiff se concentre sur l’utilisateur.

Site officiel : http://attrakdiff.de/index-en.html

L’échelle UEQ

Le questionnaire UEQ (User Experience Questionnaire) développé par Laugwitz en 2008 repose sur le même modèle théorique que l’Attrakdiff. Le questionnaire est composé 26 questions. L’UEQ comprend 6 sous-échelle permettant d’évaluer : l’attractivité, la perception, l’efficacité, l’autonomie, la stimulation et l’originalité du système. L’échelle UEQ se concentre sur le système.

Site officiel : https://www.ueq-online.org/

Pour résumer

Pour choisir une échelle UX plutôt qu’une autre il est important de connaître le type de système évalué ainsi que les objectifs des utilisateurs finaux. Ainsi :

  • L’Attrakdiff est adapté pour les systèmes B2C car il est axé sur les qualités hédoniques.
  • L’UEQ est plus adapté pour les systèmes B2B (logiciels professionnels etc.) car il met l’accent sur les qualités pragmatiques.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Note moyenne 4 / 5. Nombre de vote : 1

Soyez le premier à donner votre avis 🙂