Design graphique

Apprendre les 7 contrastes de couleurs d’Itten

Que ce soit en graphisme ou en décoration d’intérieur, associer les couleurs n’est pas un exercice facile ! Les malheureuses associations ne sont jamais loin 😵‍💫 En dehors des considérations subjectives, comment associer les couleurs de façon harmonieuse et pertinente ? 🤔 Johannes Itten a été l’un des premiers à théoriser les manières d’accorder les couleurs en définissant 7 contrastes. Dans cet article, nous aborderons chacun des contrastes sous l’angle du signifiant et du signifié.

Note importante : si vous utilisez un bloqueur de pub, il est possible que les tableaux Pinterest qui illustrent cet article ne s’affichent pas

💼 Pré-requis

Les articles suivants sont des compléments intéressants aux notions abordées dans cet article :

👉 le vocabulaire de la couleur

👉 le signifiant et le signifié

👉 les signes plastiques

Qu’est-ce qu’un contraste ?

« Un ton seul n’est qu’une couleur, deux tons c’est un accord, c’est la vie. »
Henri Matisse, Écrits et propos sur l’art (1972)

Cette citation de Matisse résume à elle seule la notion de contraste. Un contraste peut être défini comme la juxtaposition de deux ou plusieurs couleurs dont les différences (teinte, saturation, luminosité etc.) sont marquées. Pour mieux appréhender les contrastes, il est nécessaire de comprendre les différentes relations qu’entretiennent les couleurs au sein du cercle chromatique.

La couleur est un signe plastique

Les contrastes chromatiques sont des signes plastiques à part entière. Chaque signe plastique possède un plan d’expression et un plan de contenu. Le plan d’expression correspond à la dénotation, caractéristique visible tandis que le plan de contenu correspond aux connotations (idées, concepts etc.).

Contraste de couleur en soi

✏️ Signifiant

Ce contraste joue sur la juxtaposition des trois couleurs primaires (rouge, jaune, bleu).
Plus les couleurs s’écartent des couleurs primaires plus la force de ce contraste diminue.
Sur le plan de l’expression, ce contraste s’exprime par des couleurs pures.

💡 Signifiés

Sur le plan du contenu, les trois couleurs pures connotent la primitivité, la simplicité (au sens chromatique, une couleur pure est une couleur simple, qui n’a subi aucun mélange). On retrouve souvent ce contraste pour exprimer l’enfance, diverses cultures ou encore pour faire référence à l’art moderne (Mondrian, Pop art) ou le design (style Memphis).


Contraste de clair / obscur

✏️ Signifiant

Ce contraste joue sur la différence de luminosité entre les couleurs. Le contraste de clair / obscur est maximal avec du blanc et du noir mais pas seulement. Dans les couleurs complémentaires, l’association jaune / violet produit aussi un clair / obscur maximal. Sur le plan de l’expression, ce contraste s’exprime par l’opposition de luminosité.

La luminosité peut être définie comme le degré de noir ou de blanc présent dans une couleur.

💡 Signifiés

Sur le plan du contenu, ce contraste peut connoter ces oppositions : ombre / lumière, jour / nuit, intérieur / extérieur, inquiétant / rassurant, joyeux / malheureux etc.


Contraste chaud / froid

✏️ Signifiant

Ce contraste joue sur la différence de température entre les couleurs. Sur le plan de l’expression, ce contraste oppose une couleur froide à une couleur chaude. Dans les couleurs complémentaires, l’association bleu / orange produit un contraste chaud / froid maximal.

💡 Signifiés

Sur le plan du contenu, ce contraste peut connoter ces oppositions : calme / excité, lointain / proche, ombragé / ensoleillé etc. C’est un contraste qui permet de créer des effets de perspective.


Contraste de complémentaires

✏️ Signifiant

Ce contraste joue sur l’opposition de teintes : l’association de couleurs diamétralement opposées dans le cercle chromatique. Le mélange de deux couleurs complémentaires donne du gris.

💡 Les signifiés

Sur le plan du contenu, ce contraste peut connoter : la complémentarité, les oppositions etc.


Contraste de qualité

✏️ Signifiant

Ce contraste joue sur l’opposition de couleurs de qualité différente. Sur le plan de l’expression, ce contraste oppose une couleur vive (saturée) à une couleur terne (désaturée).

La qualité d’une couleur peut être définie comme son degré de saturation.

💡 Signifiés

Sur le plan du contenu, ce contraste peut connoter ces oppositions : actif / passif, lumineux / éteint, naturel / artificiel etc. C’est un contraste qui avec la mise en page permet de mettre en valeur ou d’isoler des éléments.


Contraste de quantité

✏️ Signifiant

Ce contraste joue sur des rapports de grandeur différent entre deux couleurs. C’est un contraste de proportion. Ce contraste associe une couleur dominante à une couleur tonique. La dominante occupe une grande surface, la tonique une surface réduite.

💡 Signifiés

Sur le plan du contenu, ce contraste peut exprimer des rapports : dominant / dominé, global / détail etc. C’est un contraste qui avec la mise en page permet de mettre en valeur ou d’isoler des éléments.


Contraste simultané

Ce contraste résulte d’une caractéristique de la perception humaine énoncée par le chimiste Chevreul en 1839. Des couleurs juxtaposées s’influencent. Pour une couleur donnée, notre œil exige simultanément sa complémentaire.

Le contraste simultané se produit entre une couleur pure et un gris mais également entre deux couleurs qui ne sont pas tout à fait complémentaires. Ce type de contraste crée une sensation visuelle vibrante à l’œil. Comment atténuer un contraste simultané ? Entre un gris et une couleur, il suffit de teinter le gris de la couleur complémentaire. C’est ce qu’on appelle un gris coloré.


🧠 À retenir

Maîtriser les contrastes de couleur permet :

  • de créer des accords harmonieux de couleurs (plan d’expression)
  • d’exprimer des idées (plan du contenu)

Les contrastes sont des signes plastiques qui permettent d’exprimer :

  • le positionnement d’un produit, d’une entreprise ou d’une association etc.
  • le message d’une campagne marketing, d’une campagne de sensibilisation etc.

Quelques questions à se poser avant de choisir un contraste :

  • Quelles sont les valeurs du commanditaire ?
  • Quelle est la cible du commanditaire ?
  • Quel est le positionnement du commanditaire ?
  • Quel contraste exprimera le mieux ce positionnement ?
Livre sur la couleur : Art de la couleur, Johannes Itten

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Note moyenne 3.8 / 5. Nombre de vote : 5

Soyez le premier à donner votre avis 🙂